L’eau… il n’y en a qu’une

Le 9 mai, le Dr Sofia Domingues, chercheuse scientifique dans le domaine de la Biomédecine et Directrice de Marketing de HIDROVAL, s’est rendue à l’École d’Aver-o-Mar et au Jardin d’Enfants d’Aldeia pour rencontrer et discuter avec les élèves qui ont participé au concours promu par cette entreprise.

Les enseignantes Graça Pinheiro et Manuela Albuquerque ont reçu le Dr. Sofia dans leur salle de classe pour une conversation informelle au cours de laquelle elle a analysé avec les élèves l’importance de la préservation de l’eau.

Les élèves de 7e année ont appris que nous consommons également de l’eau de manière indirecte. Bien que cette eau ne se voie pas et ne se sente pas, elle est responsable de la majeure partie de notre consommation. C’est l’eau qui est utilisée pour faire pousser les aliments, mais aussi pour produire les vêtements et les appareils électroniques que nous aimons tant. Dans un petit jeu, les élèves ont dû deviner la consommation d’eau : “Combien de litres d’eau faut-il pour produire un seul T-shirt ? Eh bien, vous n’allez pas le croire, il s’agit d’environ 2 700 litres”. Le Dr Sofia a demandé aux élèves de compter les T-shirts qu’ils avaient chez eux et de multiplier ce chiffre par 2 700 litres. C’était un peu effrayant. La production d’un ordinateur nécessite 8 000 litres d’eau, celle d’un smartphone 12 760 litres et celle d’un kilo de tomates environ 134 litres.  Les élèves ont compris qu’il était urgent de réduire notre Empreinte Hydrique et ont réfléchi à la manière dont ils pourraient le faire.

Dans la classe du préscolaire, le Dr Sofia a montré un grand livre intitulé “Animaux de la Terre et de la Mer” et les enfants ont interprété des images. Elle a également abordé la question des déchets plastiques dans la mer en lisant une histoire intitulée “La Baleine à la Queue en Plastique”. Les enfants ont eu le temps de chanter une chanson qui pose la question suivante : d’où vient l’eau ?

Cette visite a été très enrichissante. Les élèves se sont montrés très intéressés et, grâce à ces activités ludiques, ils ont pu comprendre le monde qui les entoure, facilitant ainsi le développement d’attitudes qui favorisent le partage des responsabilités, la sensibilisation à l’environnement et la durabilité.

Un petit souvenir de Hydroval a été remis à tous les élèves à la fin de cette rencontre.

 

Carlos Gomes de Sá

Author Carlos Gomes de Sá

More posts by Carlos Gomes de Sá

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Help-Desk